4 visiteur(s) connectés.    6131437 articles vu                   

Les pétanqueurs sévèrement battus 5 à 26 par CHAGNY.


Les pétanqueurs Montchaninois étaient « sur le pré » dimanche après midi, engagés qu’ils sont dans la Coupe Départementale et cette très rare rencontre à domicile s’il on se réfère à leur calendrier ne leur a pas pour autant souri. Il faut dire qu’en face, CHAGNY PETANQUE a présenté une équipe très complète constituée de joueuses et joueurs visiblement plus aguerris que ne l’ont été les Montchaninois jouant sans l’une de leur plus fine gâchette Cédric DEMONTFAUCON retenu par ailleurs.

Organisé à proximité de la salle Jacky BRUET au Stade Lucien PARRIAT, ce match est donc revenu aux sources de la pétanque puisque le terrain était autrement plus « accidenté » que ne le sont les jeux à l’espace tuilerie.  Ces terrains enclavés entre la clôture du Stade et les garages réservés au stockage de matériel avaient été tracés le matin même par les pétanqueurs locaux l’espace les obligeant à les installer dans leur configuration minimum soit 6 mètres en longueur.

Rappelons que le règlement de cette compétition implique que, 6 joueuses ou joueurs sont en activité, 8 sont inscrits sur la feuille de match ce qui fait que 2 demeurent disponibles pour entrer à tous moments et en remplacer un autre au gré des équipes. Autre obligation, celle d’avoir deux dames dans l’équipe, dans le cas des Montchaninois, Alexandra ENCOLANI et Amandine LABILLE.

Défaits sur le score sévère de 26 points à 5 les joueuses et joueurs locaux sont restés littéralement « scotchés » dès la série des six « tête à tête » puisque par 5 fois ils mordirent la poussière Jean PACAUD étant le seul à l’emporter.  L’équipe locale, d’entrée de jeu se trouvait donc déjà menée 2 à 10 .Ce ne fut pas mieux lorsque l’on aborda les matchs en doublettes, la PSM n’en emportant qu’un seul avec Alexandra ENCOLI associée à Bachir MOKRANE. A 5 à 16, le sort des Montchaninois était donc déjà scellé avant même les deux dernières rencontres en triplettes qui se soldèrent par autant de défaites.

Dans le détail :

Tête à tête.

Amandine LABILLE s’incline 12 à 13 contre Agnès MOY.

Arnaud LAGRANGE s’incline 7 à 13 contre Louis GEORGES .

Bachir MOKRANE s’incline 8 à 13 contre Daniel LOGEROT.

Corentin TREVISAN s’incline 5 à 13 contre Damien SALOM.

Daniel TREVISAN s’incline 9 à 13 contre Patrick MEUNIER.

Jean PACAUD gagne 13 à 9 contre David BATISTA.

Doublettes :

Alexandra ENCOLI – Bachir MOKRANE gagnent Agnès MOY- Romuald VERVOITTE 13 à 8.

Daniel et Corentin TREVISAN s’inclinent contre Damien SALOM – Louis GEPRGES 11 à13.

Daniel et Arnaud LAGRANGE s’inclinent contre Patrick MEUNIER – Daniel LOGEDOT 8 à 13.

Triplettes.

Amandine LABILLE- Corentin et Daniel TREVISAN s’inclinent contre Agnès MOY-Romuald VERVOITTE – Davide BATISTA 7 à 13.

Bachir MOKRANE – Arnaud LAGRANGE – Jean PACAUD s’inclinent contre  Louis GEORGES – Patrick MEUNIER – Damien SALOM 1 à 13.

A la lecture de ces résultats, même si 2 parties, l’une en tête à tête et la seconde en doublette ont été très serrées, même en cas de résultat inverse, elles n’auraient pas changé le cours du résultat de la rencontre.  

La PSM aura l’occasion de se reprendre dès dimanche au BOIS DU VERNE où, en championnat des clubs  elle sera opposée le matin au CREUSOT 2 et  LA CELLE EN MORVAN 2 l’après midi.































                 Conception & Design : Desilog ©