4 visiteur(s) connectés.    4514424 articles vu                   

Saint Eusébe: 70 convives pour un grand succès du couscous de la FNACA.


Au delà de la camaraderie l’une des marques de fabrique au sein de la FNACA tissée par les (trop) nombreux mois passés au delà de la Méditerranée et ayant largement amputé la jeunesse des « appelés » de l’époque, c’est la convivialité qui toujours s’exprime chaque année, lors de plusieurs rendez vous gastronomiques réunissant les anciens d’AFN, les conjoints les amis bref, tout celles et ceux qui, au delà du respect étant du aux anciens combattants savent qu’ils vont vivre une agréable journée.

Dimanche, sur les hauteurs de SAINT EUSEBE, plus précisément, à la salle polyvalente, la section locale présidée par Roland DUCLOUX était à table ce dernier ayant en outre amené plus de 70 convives dans ses bagages. Une belle assistance parmi laquelle  des membres d’autres section de l’ancien Canton et aussi Alain BALLOT le Maire qui prend toujours un vrai plaisir  en s’installant en compagnie des membres de l’association patriotique.

Il est vrai, que le programme de l’après midi, quelque peu prolongé avait de quoi séduire avec un couscous maison mitonné par Michel DUMERGER qui manie le « ras el Hanout » et « l’harissa » comme personne et un très large épisode « danse de salon » qui fit se lever une grande majorité de l’assistance. Concernant Alain BALLOT, une chose est certaine, le couscous ne le laisse pas indifférent quant à la danse ? Nous n’avons pas encore réussi à le fixer sur « la pellicule »…

Curieusement, les pasos succédant aux tangos ou au rocks les vrai, ceux des sixties, n’ont pas fait dire à cette génération dont je fais partie qu’elle ressentait des douleurs au genou, au dos ou ailleurs. Comme quoi, le couscous semble être une thérapie adaptée et doit être recommandé, étant bien plus écologique que le paracétamol.

Les habitués de télévision connaissent et dans une large majorité, apprécient « l’esprit CANAL ». «  L’esprit FNACA » existe tout autant et, en dehors des cérémonies patriotiques  lors desquelles la gravité domine, les rendez vous tel celui de dimanche réjouit un nombre conséquent de participants qui n’ont qu’une hâte lorsque les portes se referment, que l’on remette ça le plus vite possible.









                 Conception & Design : Desilog ©