4 visiteur(s) connectés.    6004002 articles vu                   

Avec Julien GRANET, c'est un peu un Montchaninois qui est champion de France .
Le futur Médecin remporte le titre universitaire à l'épée.

Avec des grands parents paternels Montchaninois, une maman installée comme Kinésithérapeute rue du CREUSOT, un « papa » ancien joueur au Stade Montchaninois, il est bien difficile, si on y habite, de ne pas considérer que le nouveau Champion de France universitaire d’épée, n’est pas un enfant de la ville…

Julien GRANET de l’AS UB DIJON, puisqu’il s’agit de lui, vient de décrocher à CERGY PONTOISE le titre universitaire individuel à l’épée et, bien que cela ce soit passé le premier avril, il ne s’agit pas d’un poisson. Le garçon s’il était né dans les années 60 aurait probablement été imbattable dans l’un des bestsellers des jeux télévisés, présenté à l’époque par Pierre BELLEMARE « La tête et les jambes » tant il possède les deux. Le lecteur se dira : « où il va cminfos, pour être champion Universitaire, il faut c’est évident fréquenter une Université… » Banco ! sauf que quant c’est Médecine, c’est un peu différent tant les études sont longues et complexes. Tenez ! concernant Julien qui est actuellement en 4ème année, entre les cours théoriques et les gardes comme internes en hôpital, faire une place pour l’escrime et trouver le temps de s’entrainer complique sérieusement les choses. Et pourtant le garçon excelle dans les deux domaines.

Mais le futur Médecin, concernant l’épée, possède des bases solides ayant , pardonnez le jeu de mot, « fait ses armes » à l’Espérance du CREUSOT souvent lors des compétitions, sous les yeux de mamie « LOUTA » toujours prête à « donner un coup de main » pour rendre service au club. Julien, était un très grand espoir de l’Espérance  en multipliant les performances dans ses différentes catégories d’âges. Mais loin de s’arrêter là, il  s’était  montré également des plus compétitif en seniors comme par exemple en 2011, lorsqu’à CHOLET il obtint la 14ème place à cette étape du circuit national senior, laissant 112 concurrents derrière lui, excusez du peu….Cet exploit, car s’en est un , constitue toujours la meilleure performance historique d’un Creusotin à ce niveau.

Le déroulement de ces championnats :

Ces Championnats de France universitaires ne constituent pas une compétition au rabais et le niveau en  est particulièrement élevé.

En 12 combats, Julien n’a subi qu’une défaite, c’était lors de son tout premier où il s’inclina 2/5 contre Julien JOUGANOUS le tireur de l’ASU BORDEAUX ST.

Lors des 5 matchs de ce premier tour, il l’emporte donc 4 fois mais le jeu des touches données (22) par rapport à celles reçues (16) ne le place que 18ème du classement intermédiaire.

S’en suivent alors les différents tableaux, 64ème, 32ème, 16ème etc….

Julien non seulement ne s’inclinera plus, mais il se fera un devoir, en 16ème de finale, de prendre sa revanche  sur Julien JOUGANOUS 15/14 le seul qui l’avait battu, et en 1/4 de finale et par 15 touches à 11, de confirmer sa victoire contre Roland TCHATA qu’il avait déjà dominé 5/3 lors du 1er tour s’ouvrant ainsi, la porte des demi-finales qu’il emporta 15/12 face à Louis VERVOITTE de l’AS URCA DROIT ECO LETTRE. En finale, l’Etudiant en Médecine barra la route de l’OR à Olivier STOLZ du Pôle Universitaire Léonard de VINCI 15 à 11 s’octroyant ainsi le titre.

Certains en consultant ce parcours, y chercheront quelques références pouvant les aider à en situer le réel niveau. En suivant ce qui suit, force leur sera de constater que ces « Universitaires » ayant réuni 60 compétiteurs ne furent pas une compétition au rabais.

Julien GRANET est actuellement 30ème au classement du National seniors. Il bat en finale Olivier STOLZ qui lui, est 11ème. Le 3ème, Paul ALLEGRE est actuellement 17ème et 6ème junior.

Il convient donc d’apprécier ce titre à sa juste valeur. Mais aussi élogieux soit il, pour Julien « ce n’est qu’un titre Universitaire » et ses ambitions sportives sont au niveau de ses ambitions professionnelles puisqu’il vise une participation aux prochains Championnats de France Nationale 1 où, s’il s’y qualifie, il côtoiera le gotha de l’escrime française.

Cet objectif semble  réaliste car il, peut s’appuyer sur ses résultats de la saison en cours lors des différents tours du circuit National. Il se classe en effet 26ème à LISIEUX sur 221 participants, 6ème à VENISSIEUX (249 participants), 14ème à STRASBOURG plaçant, en Alsace, 259 concurrents derrière lui. A cela s’ajoute une 6ème place sur 16 en Nationale 1 par équipe, c’était à FONTAINES où Julien faisait équipe avec Rémy DELHOMME, Jérémie GONON et Robin MALLO.

A l’évidence, la couleur blanche que ce soit celle de la blouse du Médecin ou  celle du pourpoint d’escrimeur va fort bien au teint de Julien GRANET. Le jeune homme qui, jusque là, faisait la fierté de ses parents et de sa famille en générale fera sans doute désormais celle des Montchaninois comme avant lui Bérénice et Mélanie.





                 Conception & Design : Desilog ©