8 visiteur(s) connectés.    4828697 articles vu                   

Le Stade reçoit NUITS et espère en une 4ème place au classement.


Bien qu’au match « aller » à NUITS, les Stadistes s’étaient, dans un contexte difficile, montrés  supérieurs aux Côtes d’Oriens, la mission qui les attend dimanche en recevant ceux-ci, ne s’annonce pas gagnée d’avance. Lorsque nous parlons de conditions difficiles, nous pensons en premier lieu au contexte du match disputé en nocturne mais surtout à une prestation arbitrale indigne.

Depuis, les choses ont bien évoluées et NUITS SAINT GEORGES, à la peine le 26 octobre a retrouvé un statu beaucoup plus conforme à son récent passé et à ses ambitions. Cette équipe, après avoir subi une défaite sur sa pelouse 0 à 14 face à LA DOMBES  est allée atomiser COLMAR, et acquérir, comme MONTCHANIN d’ailleurs le point du bonus défensif à BESANCON, vient de « planter » le 23 février passé,  4 essais à TAVAUX son dernier visiteur. C’est dire qu’il faut s’attendre à un rude affrontement dimanche à Lucien PARRIAT car l’enjeu est d’importance. NUITS en effet, à la faveur des derniers résultats possède actuellement 5 points d’avance sur les joueurs de Régis FRIBOURG et Ibrahim HAZAGIC et occupe au classement la 4ème place en compagnie de BELLEVILLE. On sait que cette 4èe place est synonyme de qualification pour le championnat de France et est donc convoitée par plusieurs équipes dont d’ailleurs les Stadistes même si pour l’obtenir, il leur faut gagner au minimum 3 des 4 matchs leur restant à jouer donc à BELLEVILLE dans 8 jours et en recevant LA DOMBES  dans une quinzaine.

Mais comme le proverbe le dit, « à chaque jour suffit sa peine » et avant de voir aussi loin, c’est déjà la venue de NUITS qui interpelle. En l’emportant avec le bonus et si, dans le même temps, BELLEVILLE ne prend aucun point à TAVAUX, le Stade se retrouverait une nouvelle fois à la 4ème place en compagnie de son adversaire, mais sans doute aussi de BELLEVILLE et SAINT CLAUDE qui semble ne rien avoir à redouter de COLMAR,  une perspective assez motivante.

Reste à connaitre l’impact de 3 semaines de repos, repos tout théorique d’ailleurs puisqu’on n’a pas chômé à l’entrainement. « Nous avons particulièrement travaillé la défense au large » nous confie Régis FRIBOURG considérant que si devant, NUITS est « prenable », ses trois quarts constituent un ligne offensive de qualité qui sait se montrer dangereuse. «  Nous devront probablement nous replacer très rapidement en défense et cela a fait partie des « ateliers » durant ces trois dernières semaines ». ajoute le « coach ». Pour ce match de première importance, on notera le retour du pilier droit JASHTIASVILI en partenariat avec CHALON mais CASTAIGNEAU qui s’est blessé vendredi lors de l’entrainement ne sera pas sur la feuille de match. Concernant l’équipe dans sa globalité, Cédric PEPIN débutera la rencontre flanqué de PACOREL et TURISINI sera associé à POURPRIX à la charnière. Les « coaches » s’appuieront donc sur un groupe qui actuellement tourne à un bon régime et est en mesure d’offrir une 7ème victoire qui lui permettrait de toujours caresser l’espoir d’une « qualif ».

L’équipe :

1 E. PEPIN  2 RAYNAL  3 JASHTIASVILI

4 C. PEPIN  5 PACOREL

6 Y. FAVIOLE  8 O. FRIBOURG 7 LEDDA

9 POURPRIX  10 TURISINI

11 CHABEUF  12 S. FAVIOLE  13 PROVOST 14 K. FAVIOLE

15 BOUCAUD

16 FATOGA, 17 BENEY, 18 MARLOT, 19 LADRON, 20 CHARLEUX,

21 CONTASSOT, 22 PERRODIN. 

 

Les rencontres de la journée.

TAVAUX – BELLEVILLE.

MONTCHANIN – NUITS.

COUCHES – DOLE.

BESANCON – LA DOMBES.

SAINT CLAUDE – COLMAR.




Le classement actuel
                 Conception & Design : Desilog ©