5 visiteur(s) connectés.    6136301 articles vu                   

Vice champion de FRANCE junior Nationale 2 , Tanguy LAURENTI perpétue le haut niveau de l'escrime Montchaninoise.
Et un autre podium plus anecdotique àl'épée féminine......

Si l’histoire de la ville repose depuis ses origines, sur les mines la fonderie, la tuilerie et le textile tout, ayant progressivement disparu, elle a, été relayée au fil des décennies et singulièrement depuis les années 60/70 par les performances de ses sportifs.

MONTCHANIN est terre de sport et possède des équipements que bien d’autres agglomérations plus importantes lui envient, avec un nombre de licences (non pas de licenciés) représentant plus de 30% de sa population. A n’en pas douter, les performances du Stade Montchaninois de Roland SOULA dans les années 70 ont créé le véritable avènement du sport de haut niveau aux couleurs de la ville. D’autres disciplines s’y sont ensuite engouffrées, avec, parmi les compétiteurs actuellement en activité les rugbymen Jean-Philippe et Thomas GENEVOIS, Benjamin FERROU, de Mélanie BOVE la pongiste, mais aussi Damien DUMUSOIS l’un des arbitres les plus cotés du Tennis mondial.

 Et puis, il y eut l’escrime….

…. et les remarquables parcours nationaux et internationaux de Bérénice VIGNARD et Mélanie CRAULAND, la première ayant l’an passé décidé de ranger épée et pourpoint au placard, la seconde, devenue maman étant réservée sur son retour.

La glorieuse épopée de l’épée Montchaninoise était elle terminée ?

La question se posait même si les compétitions de jeunes laissaient entrevoir un avenir prometteur, notamment par de bonnes performances d’Emeline DUFRAIGNE, de son frère Lucas mais aussi de Charly PAUTET ou Tanguy LAURENTI.

La réponse à cette question vient de nous être donnée par ce dernier qui, il y a quelques saisons, frappait déjà à la porte du haut niveau en s’illustrant notamment à COLMAR et encore GENEVE. Ce qui lui avait permis de se confronter à une escrime venue d’autres pays, une expérience toujours enrichissante.

Actuellement junior et classé en Nationale 2, Tanguy, vient de « booster » sa jeune carrière à l’occasion des championnats de FRANCE masculins et féminins de cette catégorie qui viennent de se dérouler à MÂCON.

Ce sont 320 épéistes des deux sexes, Nationale 1 et Nationale 2, qui se sont affrontés le dernier week-end dans la salle événementielle « Le Spot » nichée à l’intérieur des 4000 mètres carrés du parc des expositions. 39 pistes les attendaient  sur lesquelles toutes et tous donnèrent le meilleurs d’eux-mêmes.

Tanguy ne démarra pas véritablement « au starter » puisque, s’il signa 3 victoires, il connu autant de défaites. Il lui fallait donc se sortir par la suite du tableau d’élimination directe une tâche toujours délicate. Littéralement dopé par l’enjeu, le jeune Montchaninois se débarrassa successivement le Poitevin BAULU, le Rennais LE BARS, le Dieppois BIMONT, MADDALANO de Grenoble,  l’Alsacien de Colmar HOEFFEL et LOURDEL le tireur d’ARRAS, un sacré Tour de FRANCE.

C’est ce remarquable parcours qui le conduisit à sa première grande finale Nationale et s’il ne l’emporta pas, il fallu que l’Orléanais COQUIN s’emploie pour venir à bout de Tanguy par 4 touches d’écart 15 à 11. Aujourd’hui second, prochainement premier ?  bien que licencié outre Thiellay, ce titre de Vice Champion de France réaffirme la présence de l’escrime Montchaninoise au haut niveau, Tanguy LAURENTI, suivant naturellement, la route ouverte depuis quelques décennies maintenant, par les familles CRAULAND et VIGNARD.

Le podium :

1- Jean Guilhem COQUIN - ORLEANS CE

2- Tanguy LAURENTI - LE CREUSOT

3- Damien ATTARD - RAMONVILLE

3- Pierre LOURDELLE - ARRAS CE

Une épreuve de toute autre nature attend ce sympathique et talentueux garçon, puisqu’il passera prochainement le bac avec, en cas de réussite une orientation en STAPS. On ne peut que lui souhaiter autant de réussite.

Un second podium, par grands parents interposés…

Si on vous parle de Camille HAZARD, et même si on ajoute que cette jeune fille est internationale juniors et vient de se hisser sur la 3 ème marche des Championnats de France Nationale 1 dimanche passé à MÂCON, personne à MONTCHANIN ne verra en quoi cela peut intéresser le sport local. Comme quasiment aucun d’entre vous sauf quelques initiés n’a trouvé, une petite précision ! Il arrive à la jeune épéiste de venir passer quelques jours dans la cité « tuilière » et cela lui est notamment arrivé il y a trois ans et nous l’avions rencontré dans les gradins du gymnase municipal en compagnie de « Papy » lors du grand prix de la ville en escrime.  Toujours rien ? Alors là, une grosse précision, Camille est l’une des petites filles de Lucie et Pierre CORNELOUP l’ancien Maire et co- fondateur de l’OMS.

La jeune fille, Montchaninoise à ses heures, est licenciée au CSPSE de PARIS et elle a un point commun avec une vrai Montchaninoise, Bérénice VIGNARD puisque, comme cette dernière à une époque, elle est pensionnaire du Pôle espoir de TALENCE. Contrairement à Tanguy, Camille a démarré très fort, emportant 5 victoires en 6 matchs. Après avoir pris le meilleur sur Mesdemoiselles LANDEREAU du Chesnay, TASSIN de Chalon en Champagne, LEQUIN de Nevers et LOUIS-MARIE de Rodez, elle ne s’est inclinée qu’en demi-finale battue 15 à 12 par NGOM de Saint- Gratien.




Tanguy en phase de concentration.

Camille HAZARD pas Montchaninoise a temps plein....
                 Conception & Design : Desilog ©