4 visiteur(s) connectés.    6136302 articles vu                   

Le Président de l'Espérance, Bruno ROMOLI élu Président de la ligue de Bourgogne.
Jean-Marc CRAULAND abandonne la direction départementale et Robert VIGNARD le secrétariat général de la ligue.

C’est en fin de semaine passé qu’AUGUSTODUNUM entendez par là, AUTUN a accueilli la « fine fleur » des dirigeants de l’escrime Bourguignonne, afin d’y tenir l’assemblée générale de la ligue. Inutile de préciser, mais faisons le tout de même, que l’Espérance du CREUSOT y était bien présente, Bruno ROMOLI son Président y étant entouré par Pierre GARNIER, le « coach » Thierry SAULNIER et des deux Montchaninois Jean-Marc CRAULAND le Président de la section locale ainsi que Robert VIGNARD.

Cette assemblée générale a notamment permis de constater  que les deux mandatures de l’équipe en place ( 2 fois 4 années) ont totalement rétabli des finances dans un état plus que préoccupant il y a 8 ans, ce dont, bien sûr tout le monde se félicite.
Autre point de satisfaction, la désignation par Jeunesse et Sports d’un CTS (Conseiller Technique Sportif) ce qui constitue un véritable plus pour la ligue.

Au delà de ces bonnes nouvelles, une moins agréable mais qui se généralise dans le milieu associatif, qu’il soit ou non sportif, la confirmation que de moins en moins de personnes veulent s’investir, probablement, dans la mesure où bien évidemment, cela grignote  un peu sur la vie de famille ou les loisirs.

L’illustration s’ en est faite au moment de l’appel à candidature pour siéger au Comité Directeur devant normalement être fort de 12 à 25 membres. Pour 4 départements, ce n’est tout de même pas « la mer à boire ». Il faut croire que si, puisque seules, 9 personnes se sont manifestées ce qui, statutairement obligera à la tenue d’une nouvelle réunion. D’ici là, le CD est privé de Trésorier et de Secrétaire Général, poste tenu durant deux olympiades, par Robert VIGNARD qui a souhaité « passer la main ». Autre démission, celle de Bérénice sa fille, liée au fait que non seulement, elle a arrêté sa carrière mais surtout qu’elle est désormais professionnellement Parisienne même si, comme elle nous l’a récemment confié elle reste très attachée à sa région.

Ce retrait de Bérénice, n’est pas le seul de la gent féminine et s’ajoute à celui de la seconde dame préalablement membre. Lorsque l’on sait que les statuts prévoient au moins un tiers venant du « beau sexe… »

Le cours de cette Assemblée Générale a vu, élu à la Présidence de la ligue, le Creusotin Bruno ROMOLI qui succède à l’autunois Jean-Claude RIPPINGER désirant quitter son poste, mais qui reste au Comité Directeur. Bruno sera notamment entouré deux deux autres représentant la cité du Pilon, Thierry SAULNIER et Pierre GARNIER ainsi que par Jean-Marc CRAULAND le Montchaninois. Ce dernier qui était le Président du Comité Départemental 71  a souhaité en être remplacé et ce sera un Mâconnais qui prendra la suite.

Beaucoup de mouvements donc, ce qui peut, si on se veut optimiste, exprimer un grand dynamisme, soit, au contraire une certaine lassitude. L’Olympiade désormais en cours  est donc nantie d’une grande responsabilité pour  contribuer à redorer le blason de l’escrime qu’une autre Olympiade, celle de LONDRES  a singulièrement terni.



                 Conception & Design : Desilog ©