12 visiteur(s) connectés.    4759961 articles vu                   

ECUISSES : A la BFE, c'est également la reprise.
Premier rendez vous samedi à 14 heures, à la salle Paul JAULT.

Si on admet que septembre est le mois de rentrée pour tout le monde, que ce soit au plan individuel au travail ou à l’école ou dans une structure associative, une rentrée, notamment à ECUISSES ne serait pas complète sans celle de la Batterie Fanfare, la BFE qui, elle aussi retrouvera le chemin de la salle Paul JAULT au Charmois.

Pour l’heure, on est encore un peu éloigné des futures animations musicales car avant d’être « opérationnel » il faut que les musiciens des instruments à vent se refassent les lèvres et ceux des percussions retrouvent leur tempo.

Aussi, Patrick LESAQUE un Président aux multiples facettes, qui conjugue gestion, direction et enseignement  au sein de la BFE convoque « son monde » samedi prochain, 8 septembre à la salle pour une première répétition qui se déroulera à partir de 14 heures.

Naturellement, Patrick LESAQUE compte sur la participation de l’ensemble de son effectif  et espère bien voir arriver de  « nouvelles têtes » et futurs(es) musiciens.  Comme Patrick est un lecteur de TINTIN, il reprend l’expression tombée désormais dans le domaine public pour indiquer que la Batterie Fanfare  est une structure qui accueille qui le veut et « de 7 à 77 ans…. » C’est dire  l’étendue de l’éventail, l’association musicale constituant donc un carrefour entre générations.

Au fil de chaque année, elle anime de multiples manifestations dans la région et  est  également présente à quasiment toutes les cérémonies patriotiques dans le canton. A ce titre  elle est apprécié par l’ensemble des élus.

En la rejoignant, les nouveaux élèves pourront suivre diverses formations musicales, clairons, cors, trompette de cavalerie, tambours cymbales, grosse caisse etc …. avec également  la possibilité d’apprendre le solfège.

Si on ajoute, que rejoindre la BFE est totalement gratuit, plus rien ne doit retenir celles et ceux qui hésitaient encore.

Si, notre propos ci-dessus ne leur a pas semblé assez explicite, le bon réflexe est de prendre son téléphone et de :

composer le 06.71.26.92.23

et comme on dit,  « au bout du fil » Patrick LESAQUE leur apportera toutes les précisions qu’ils souhaiteront obtenir.



                 Conception & Design : Desilog ©