10 visiteur(s) connectés.    4519332 articles vu                   

CARPE PASSION : L'édition 2012 de l'Enduro démarre vendredi en fin de matinée.
Il prendra fin dimanche.

A n’en pas douter, le prochain week-end sera celui de la frayeur pour les carpes ayant trouvé logis dans les eaux de l’étang de MONTCHANIN, comme cela leur arrive une fois dans l’année. C’est en effet dès vendredi 11 heures et jusqu’à dimanche même heure que CARPE PASSION dispute son « Enduro » interne, les prises s’annoncent nombreuses et, pour les profanes, le spectacle digne d’intérêt.

Le club de pêche Montchaninois que préside Didier ECAILLE, adepte de la pêche de la carpe, « no killed »  en bon Français, on capture le poisson, on le pèse puis on prend une photo souvenir avant de le remettre à l’eau, ce club donc, une composante de l’AAPPMA « LA FLOTTANTE » regroupe environ 30 passionnés dont, depuis quelques semaines on peut observer les bivouacs le long de la rive coté cité des quarts puisque, les autorisation concernant la pratique de cette pêche ont été largement étendues.  La raison en est simple, ce sport, car il s’agit bien d’un sport se pratique aussi bien la nuit que le jour, or, on sait qu’habituellement, la pêche, au quotidien ferme avec le coucher du soleil…

Néanmoins, qu’elles soient « miroir, commune » ou encore « amour » les carpes auraient donc tord d’être effrayées et aucun souci à se faire. Aussi, elles peuvent dormir tranquillement sur leurs écailles, même si la gourmandise les font prendre à plusieurs reprises durant les 2 jours et autant de nuits, ce ne sont pas les compétiteurs qui les empêcheront de passer le prochain  Noël dans le plan d’eau « Saint Laurento – Montchaninois ».

L’an passé, il y eut 11 équipes de 2 pêcheurs en compétition pour un long week-end qui, comme c’est de tradition chez les « carpistes » s’est terminé les pieds sous la table par un repas amical où chacun a pu raconter son parcours mais aussi celui de « LA GOULUE » la « mémère » de plus de 15 livres, qui ne dédaigne pas de se faire prendre à plusieurs reprises, ce qui, du coté de sa mâchoire a laissé quelques souvenirs et permet de l’identifier car, chez les carpes, il n’existe pas d’orthodontiste….

Vous l’aurez compris, cette manifestation halieutique est avant tout une affaire de passionnés et en ce sens le club porte bien son nom. Mais elle n’est pas dénuée d’intérêt pour les curieux qu’ils aiment ou non pratiquer la marche. En effet, ces derniers en parcourant la rive de l’étang du Bois Bretoux au Pont Jeanne – Rose coté cité des quarts, trouveront de multiples centres d’intérêt. Déjà, ils auront quelques chances d’assister à des captures toujours spectaculaires. Ensuite, ils seront confrontés et découvriront des moyens de pêche mettant en œuvre tout ce que la modernité peut actuellement proposer. Matériaux, concernant les cannes et les moulinets, électronique avec les détecteurs de touches et communication puisque ces derniers sont reliés par WIFI avec le pêcheur qui peut donc ainsi dormir sur ses deux oreilles à l’intérieur de sa tente. Il sera en effet automatiquement alerté si Madame carpe mord. Ajoutons, qu’il y a de fortes chances pour retrouver le long du plan d’eau des amis pêcheurs ou non et de se fixer rendez vous sous l’abri de la promenade Charles WINTER où buffet et buvette seront installés.

Reste tout de même un suspense insoutenable. L’an passé, un concurrent dont nous avons choisi de préserver l’anonymat avait inscrit une poule d’eau à son palmarès. Depuis l’an passé, la famille Cygne s’est largement développée et les Foulques sont également assez nombreux…Alors…..

Cet instant d’humour clos,  tout le monde sera bienvenu et trouvera sur place tout ce qu’il faut pour finir de regonfler les batteries, avant, pour certain le retour au travail.




L'enduro, c'est aussi faire le tour des différents postes.

Un magnifique spécimen.... enfin deux.....
                 Conception & Design : Desilog ©